Daniel Spiegelberg

Daniel Spiegelberg se produit sur trois continents en récital et avec orchestre. Il collabore avec de nombreux artistes renommés.

Ancien professeur aux Conservatoires HEM de Genève et de Lausanne, il donne des cours d’interprétation et de musique de chambre en Suisse, en Allemagne, en Espagne et en Pologne ; il est invité comme membre de jurys de concours internationaux.

Daniel Spiegelberg a signé une abondante discographie, incluant Mozart et Beethoven, Schumann, Liszt, Mendelssohn, Alkan, Tchaïkovsky, Saint-Saëns, Brahms et Bartok, Frank Martin (intégrale pour piano solo), Messiaen (Quatuor pour la fin du temps), les Suisses Henri Gagnebin, E.-R. Blanchet, William Blank, Fabio Maffei et Michel Cardinaux.

Ayant obtenu un Prix d’excellence  au Conservatoire de Strasbourg (1955), il étudia à Paris auprès de Jean Doyen et Marguerite Long (Licence 1958). Après une longue interruption due à la guerre d’Algérie, il s’est perfectionné  auprès de Carl Seemann, de Ventsislav Yankoff, et, pour la musique de chambre, de Sandor Vegh. A Genève, dans la classe de Louis Hiltbrand, il obtient en 1965 le 1er prix de virtuosité avec distinction à l’unanimité, et le Prix en mémoire d’Ignace Paderewski.